forums et elevage furets, visons Furet - Vison
Forum - Elevage
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher    GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 
repenser l'alimentation du furet

 
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Forum furet-vison » Fiches Info furet, vison » La nourriture, l'alimentation des furets, des visons
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Admin
Administrateur


Inscrit le: 24 Oct 2008
Messages: 1 977

MessagePosté le: Dim 2 Nov 2008 - 20:06    Sujet du message: repenser l'alimentation du furet Répondre en citant

Repenser l’alimentation du Furet…
par Susan Brown, Docteur en Médecine Vétérinaire
Midwest Bird & Exotic Animal Hospital 
Traduction Laurence THERY, Avril 2003 pour le furet


L’Article original, « Rethinking the Ferret Diet » est accessible en ligne à l’adresse http://www.veterinarypartner.com/Content.plx?P=A&S=0&C=0&A=479 



Un régime nourrissant et équilibré est la base d’une bonne santé pour toutes les créatures, y compris le furet. Les furets sont en captivité depuis 300 avant JC, mais ce n’est que depuis les 40 dernières années que nous avons changé leur alimentation, passent de nourritures naturelles à des aliments industriels. Nous avons fait ce changement tout d’abord parce que nous, le public, avons demandé une nourriture facile à distribuer et supposée nourrissante, qui nous permettrait de garder nos furets facilement dans nos maisons. Je pense que tout le monde conviendra qu’il est plus facile de sortir des petits morceaux d’aliments d’un grand sac que d’aller trouver une proie pour nourrir un furet. Mais la question est de savoir si nous procurons vraiment un régime équilibré au furet en utilisant de la nourriture industrielle.
Est-il vraiment possible de prendre de la nourriture naturelle, de la broyer, de la chauffer à de hautes températures, d’y ajouter des ingrédients qui ne font pas partie du régime normal, de remettre les nutriments altérés ou détruits pendant la fabrication, de compresser le tout en formes amusantes… et d’obtenir l’équivalent d’un régime naturel ?
Je compare ça au Wonder Bread (ndt : je pense qu’il s’agit de céréales pour le petit déj ?) que je mangeais étant enfant. Il s’agissait d’un mélange de nombreux nutriments, améliorés chimiquement et emballés dans un paquet tape à l’œil annonçant sa valeur nutritionnelle. Et n’aimions nous pas cet emballage avec ses petits ballons colorés nous expliquant que nous achetions un produit bon pour la santé? Et n’aimons nous pas les paquets de nourriture spécial furet avec leurs mignonnes images de furet de tous les cotés?
La nourriture doit être bonne, s’il y a une photo de furet dessus… est ce que cela ne pourrait pas être le cas ?


J’ai été vétérinaire pour animaux exotiques pendant 25 ans et j’ai vu les dommages qui ont été fait à de nombreuses espèces animales lorsque l’on s’éloignait d’une alimentation brute, naturelle, pour préférer une nourriture industrielle. Deux exemples flagrants sont les lapins nains et les oiseaux en cage. On a constaté au fil des années que donner une nourriture complètement artificielle a causé d’innombrables maux, et des morts prématurées dans ces deux catégories. Lorsque nous sommes revenus à une nourriture qui était plus en phase avec leur physiologie, nous avons constaté une réduction impressionnante dans l’apparition de ces maladies spécifiques, et nous n’avons pas vu de nouvelles maladies résulter de ce changement. On observe un nombre croissant de professionnels de la santé animale et de propriétaires d’animaux qui pensent que la nourriture industrielle pour chats et chiens génère également des maladies. Changer l’alimentation de ces animaux, pour un régime équilibré et naturel a donné des résultats incroyables. J’ai nourri mes 4 chiens avec une nourriture totalement naturelle ces deux dernières années, et je ne suis jamais revenue en arrière pour la nourriture industrielle. Dans mon cas, plusieurs problèmes ont été résolus par ce changement d’alimentation, comme les maladies des glandes anales, les problèmes de peau et d’oreille, l’obésité et les maladies gastro-intestinales. Je connais personnellement de nombreuses personnes qui ont fait le même choix avec des chats et chiens et le résultat est réellement remarquable. La plupart des animaux présente une incroyable augmentation d’énergie et une réduction des excès de poids (ndt : en passant à une nourriture naturelle). Chez certains animaux, on a pu stopper ou réduire une prise de médicament. Bien sûr, le régime alimentaire n’est pas un remède miracle pour toutes les maladies, mais il est logique que si le corps est nourri correctement, il peut combattre les maladies et utiliser les médicaments nécessaires plus efficacement.


Je ne veux pas, dans cet article, étudier la nourriture industrielle. Je ne crois pas que sa « diabolisation » nous aidera à avancer. Il y a bien sur des gens dont le seul but est de gagner de l’argent sur les dépenses de santé de nos animaux, mais il y a aussi des gens impliqués et des sociétés qui veulent sincèrement produire une nourriture équilibrée et facile à utiliser. Et qui peut les blâmer pour cette noble cause? Ma question est plutôt de savoir si nous pouvons, en réalité, atteindre cet objectif avec une nourriture cuisinée, industrielle. Je crois que nous devrions revoir notre idée de ce qu’est une nourriture appropriée pour un animal de compagnie.


Ainsi, qu’est ce qu’un furet devrait manger ? Examinons sa physiologie gastro-intestinale pour le savoir. Les furets sont des carnivores stricts, ce qui signifie qu’ils sont conçus pour manger des proies entières, incluant toutes les parties de l’animal mort. Les seules parties non carnées qu’ils peuvent rencontrer dans leur alimentation est dans l’estomac et l’intestin de leurs proies, où elles sont partiellement digérées. Cela peut inclure des petites quantités de grain, fruits et végétaux. Les furets ont un intestin très court, et une flore (les organismes vivant dans l’intestin) très simple, contrairement aux animaux qui mangent plus de végétaux. La nourriture met environ 3 à 4 heures pour aller d’un bout à l’autre, et par conséquent ils absorbent la nourriture avec peu d’efficacité. Les furets ont tendance à manger plusieurs petits repas et à transporter les restes dans leurs cachettes pour les manger plus tard. Avez-vous déjà vu un furet qui prend sa nourriture et la cacher dans un coin de sa cage?


En raison de son système gastro-intestinal court et de la faible absorption de nutriment, les furets ont besoin d’un régime hautement concentré en LIPIDES comme source principale de calories (énergie) et de protéines ANIMALES hautement digeste. Cela correspondrait à la composition de base des proies sans oublier les vitamines essentielles et les minéraux qu’elles contiennent également. Les furets ne devraient jamais manger d’hydrates de carbone (comme les légumes, fruits ou féculents) comme source principale d’énergie dans leur alimentation. Les furets ne peuvent digérer les fibres, telles qu’elles sont présentes dans les légumes et fruits. S’il y a une quantité significative de fibres dans leur régime, elle sert à baisser la valeur nutritionnelle des aliments. Comme il a été dit, les furets ont besoin de protéines animales hautement digestes. Les protéines végétales sont pauvrement utilisées. En présence d’un excès de protéines végétales, le furet peut souffrir de maladies comme calculs rénaux, pelage maigre et mauvaise qualité de peau, gastro-entérites (amaigrissement, diarrhée, ulcération de la peau et des oreilles, gonflement des pattes), mauvaise croissance des bébés et reproduction altérée.
La nourriture pour chien et la nourriture “végétarienne” des aliments pour animaux sont totalement inappropriés pour les furets, en raison de leur haute teneur en protéines végétales et fibres. La chose essentielle à retenir est que les furets utilisent les lipides comme source d’énergie, et non les hydrates de carbone, et qu’ils ont besoin de protéines animales et non végétales.


Une autre conséquence concernant l’alimentation à haute teneur en hydrates de carbone est le stress qui peut être généré sur les cellules du pancréas. Malheureusement, le cancer du pancréas est extrêmement courant chez les furets de plus de deux ans aux U.S.A. La principale fonction du pancréas est de réagir à une augmentation du glucose dans le sang en produisant de l’insuline. Si ses cellules sont bombardées de taux de glucose supérieurs à la normale (qui vient des hydrates de carbone), elles s’hypertrophient en essayant de répondre à la demande d’insuline. Si le régime trop riche en hydrates de carbone est maintenu, il peut en résulter un épuisement total des cellules, ce qui arrive lorsqu’un animal ou un homme développe un diabète. Cependant, une autre possibilité est qu’au lieu de l’épuisement des cellules, on observe leur hypertrophie allant jusqu’au néoplasie (cancer). Le cancer est une croissance anormale des cellules. Je veux préciser que ce mécanisme exact n’a pas été prouvé scientifiquement sur les furets à ce jour, mais que ce scénario est totalement probable. Il est troublant de noter qu’au fil des années, dans les pays où les furets sont nourris avec une nourriture brute animale, le diabète était rare, mais dans ces mêmes pays lorsque les nourritures industrielles deviennent populaires, les cas se multiplient. Pourtant, avons-nous besoin de nourrir nos furets avec des aliments inappropriés ?


Maintenant la question est de savoir ce qui est le régime le plus approprié pour le furet. Beaucoup d’entre vous se font tout petits lorsque je dis (et je l’ai dit pendant des années) qu’une alimentation entièrement constituée de proies est la plus équilibrée pour un furet. Nous voudrions croire que nous avons un petit animal de compagnie qui ne touche pas des choses aussi « sales », mais ce sont des prédateurs carnivores et aucun packaging attractif ni aucune publicité ne pourra changer cet état de fait. Personnellement, je pense que nous devrions les apprécier justement pour ces qualités de prédateur qui font d’eux les animaux très spéciaux qu’ils sont, et arrêter d’essayer de faire d’eux quelque chose qu’ils n’ont jamais été !


Les proies disponibles et de taille appropriée sont les souris, rats et poulets. Cette alimentation fournit tous les nutriments nécessaires sous une forme hautement digeste, tout en leur imposant un exercice bénéfique des muscles du cou et de la mâchoire, et leur fournit le « matériel » nécessaire pour conserver des dents et gencives en pleine santé. Le volume des selles est fortement réduit, car la plupart des nutriments sont utilisés et non rejetés. De plus, il y a une stimulation mentale profitable avec un régime qui exige des efforts, et offre une grande variété de textures et de goûts… contrairement aux croquettes.
Cette alimentation a été celle des furets pendant des siècles, avant l’arrivée des nourritures industrielles. C’est le régime que j’ai appliqué à mon groupe de furet il y a quelques années. Je n’ai jamais vu des furets aussi excités par leur nourriture, ni aussi efficaces pour nettoyer jusqu’au dernier petit morceau !


Il y a plusieurs points qui doivent cependant être évoqués au sujet d’une alimentation naturelle. L’un d’eux est de savoir si le fait de nourrir un furet avec de la nourriture « sauvage » ne rend plus agressif envers l’homme.
 Je répondrai à cela par un emphatique NON. Il n’y a aucun rapport entre le fait de nourrir un furet avec un régime qui est naturel et l’agressivité envers les humains. Je peux vous le certifier sur ma propre expérience, et l’expérience d’autres personnes, de nos jours et historiquement.


Le second point est de connaître les risques de transmission d’une maladie entre la proie et le furet. C’est une excellente question et bien sûr, il y a des maladies transmissibles, mais aujourd’hui il existe de nombreuses sources de nourriture “propre”, et cela n’est donc pas un problème. Cela signifie cependant que vous devez être vigilant sur la façon dont vous vous procurez les proies, et que vous ne devez pas par exemple donner au furet une souris piégée dans votre maison. J’ai recensé deux sources de proies saines en fin d’article, mais il en existe bien d’autres. De nombreuses sociétés proposent des rats surgelés, des souris ou des poulets! Ces nouvelles sources d’approvisionnement sont dues à l’intérêt croissant du public pour les serpents carnivores, et qui doivent manger ces animaux pour survivre, aucune alternative n’existant pour leur alimentation.


Le dernier point est de savoir s’il faut donner au furet des proies mortes ou vivantes. Je pense qu’il n’est pas nécessaire de donner des proies vivantes, et se procurer des proies tuées “humainement” résout un gros problème pour nous.


La plupart des américains ne donnent pas des proies à leurs animaux essentiellement pour des raisons esthétiques. JE peux comprendre qu’il y ait des enjeux émotionnels avec lesquels il faut s’arranger.
Cependant, nous devons nous rappeler également que lorsque nous donnons de la nourriture industrielle à un furet, nous le nourrissons avec des morceaux d’animaux tués dans ce but. La seule différence est que nous ne sommes pas obligés de regarder la vache ou le poulet lorsque nous distribuons la nourriture, comme c’est le cas avec une mignonne petite souris. Mais même si vous ne donnez pas ce type d’alimentation systématiquement, vous devez envisager une souris comme un « friandise » occasionnelle pour votre furet.


Après les proies entières, le meilleur régime serait une alimentation carnivore naturelle et équilibrée. Il existe de plus en plus de nourritures ainsi disponibles, proposées par des sociétés qui réalisent que la nourriture surchauffée et divisée en petites croquettes n’est pas la réponse adaptée au furet.
L’un de mes préférés est le Archetype Diet de Wysong. Il s’agit d’un aliment frais contenant du poulet, de l’agneau et du poulet, qui est bien accepté par les furets, et se présente sous forme de petites bouchées faciles à distribuer. Vous devriez rechercher uniquement des aliments fabriqués à partir de viandes consommables par l’homme, contenant toutes les parties de l’animal, (organes, muscles, graisse et os), une haute teneur en matières grasses et sans céréales, exhausteurs de goût ou conservateurs chimiques. N’utilisez pas les aliments prévus pour les chiens, qui contiennent des végétaux et céréales. J’ai dressé une liste des ressources Internet en fin d’article, qui vous mènera à un grand nombre de sociétés qui peuvent vous fournir ces produits. Je crois que la production d’une nourriture naturelle, équilibrée et organique est la solution d’avenir pour les sociétés d’alimentation animale. Cela peut leur donner une alternative « aseptisée » aux proies entières.


Enfin vient la nourriture sèche, industrielle, pour furet, celle que la plupart des vétérinaires, moi y compris, ont utilisé pendant des années. Bien qu’il y ait eu de formidables améliorations réalisées dans la qualité de ces aliments durant mes 25 ans de pratique, je n’en ai jamais vu un seul qui soit complètement adapté au furet. Regardons la composition de ces aliments et comparons-la à ce que nous savons de la nutrition du furet. Nous avons dit que le furet est carnivore, et a besoin d’une alimentation riche en protéines et en matières grasses, pauvre en hydrates de carbones. Pour utiliser des chiffres, le régime sec d’un furet devrait contenir au moins 30 à 40% de protéines et 15 à 20% de matières grasses. Les protéines devraient être d’origine animale et hautement digestes. Malheureusement, les étiquettes de nourriture pour animaux n’indiquent pas la digestibilité des composants, et le pourcentage de protéines qui est mentionnés peut être à la fois d’origine animale et végétale. De plus les céréales (mais, riz) sont utilisées non seulement pour accroître le taux de protéines mais aussi comme un « remplissage » et un moyen d’agglomérer le produit final. Les ingrédients sur une boîte d’aliments pour animaux sont mentionnés en ordre décroissant de leur importance dans la composition. Pour les furets, les trois premiers ingrédients devraient être d’origine animale. Dans une étude que j’ai réalisée sur 12 produits secs pour furets du marché, un seul avec les trois premiers ingrédients d’origine animale, mais il était suivi de près par du maïs, encore du maïs et des « assaisonnements ». Certains de ces aliments présentaient les céréales comme second ingrédient, et tous avaient de toute façon des céréales en quantité significative dans leur composition. La plupart d’entre eux contenaient des édulcorants comme dextrose, jus de raison ou sirop de maïs. Rappelez vous ce que j’ai dit au sujet du pancréas. Que pensez-vous que ce sucre, même en faible quantité, face aux cellules du pancréas ?
Les nourritures industrielles sèches sont chauffées pendant leur élaboration et les nutriments traités ainsi peuvent être détruits ou altérés, et doivent donc être remplacés artificiellement. De plus, d’autres additifs peuvent être utilisés pour éviter la détérioration de la nourriture. Et pour ajouter l’insulte à la blessure, quelques-uns uns de ces aliments contenaient des fruits ou des légumes séchés ! Les furets n’en ont pas besoin, et pire encore sous forme séchée ils peuvent devenir impossibles à digérer. Nous avons eu le cas d’un furet opéré en urgence pour enlever un morceau de carotte séchée qui bloquait son intestin… et qu’il avait consommé dans un « aliment spécial furet ». Clairement, ce type d’aliment est conçu pour séduire les consommateurs, et n’a pas grand chose à voir avec une nourriture adaptée aux besoins du furet.


Les pires exemples de nourriture industrielle sont sans aucun doute les friandises pour furet. Neuf de ces friandises sur 10 que j’ai examinées ne contenaient absolument aucun produit carné, et était composé de céréales, fruits et végétaux. CE n’est pas seulement « mauvais », c’est dangereux. De plus, les gens qui utilisent des friandises en distribuent souvent beaucoup trop, car il y a un attrait émotionnel à voir un furet apprécier un en-cas. Alors, si le furet aime une friandise, pourquoi ne pas lui en donner 5 ou 6 ? Dans un animal au corps si petit, 5 ou 6 friandises représentent une importante part de sa nourriture quotidienne. Bien sur, les furets aiment ces friandises, car ils sont attirés par le sucré, mais cela ne signifie pas que c’est bon pour eux. J’aime le chocolat, mais si le chocolat représentait 25% de mon alimentation, j’aurais de sérieux problèmes de santé, dont du diabète. Une fois encore, l’emballage est fait pour les humains, et tant que nous en achèterons, les fabricants continueront d’en proposer.


Les furets n’ont pas besoin de compléments alimentaires s’ils ont une alimentation équilibrée. Un usage excessif de suppléments d’acides gras peut entraîner une obésité. Que pouvons-nous alors donner comme friandise ? Tout d’abord les humains, et non les furets, ont un besoin émotionnel de friandise. Il n’est pas nécessaire d’en donner aux furets. Mais si vous devez leur en donner, que pensez vous d’un beau morceau de foie ou de cœur, d’un morceau de viande, d’un œuf ou peut être d’une souris ?


Si vous décidez de changer l’alimentation de voter furet, vous trouverez peut être que les furets adultes sont très exigeants et résistent au changement. Je ne pense pas qu’il soit nécessaire de « sevrer » un furet d’un aliment moins digeste pour introduire progressivement une alimentation plus digeste. SI vous continuez à proposer son alimentation habituelle, le changement n’aura jamais lieu. Vous devrez probablement laisser votre animal avoir faim avant de changer son régime. Recouvrir temporairement sa nouvelle nourriture d’un complément alimentaire peut aider à l’acceptation. Seuls les furets souffrant de diabète ne devraient pas jeûner plus de 6 heures. Si votre furet suit un traitement pour une maladie quelconque, consultez tout d’abord votre vétérinaire.


Si vous terminez la lecture de cet article et que vous ne faites rien d’autre que de lire les étiquettes pour acheter plus intelligemment, j’aurais atteint un but important. Si je vous ai incité à repenser complètement l’alimentation de votre furet, c’est encore mieux, mais je suis consciente que changer prend du temps. Offrir une alimentation meilleure pour la santé vous coûtera peut être un peu plus cher, et vous demandera des efforts, mais si cela vous épargne les frais de vétérinaire et prolonge la vie de votre furet, est-ce que cela n’en vaut pas la peine ? Les fabricants de nourriture pour animaux n’arrêteront pas de commercialiser une nourriture inappropriée tant que nous n’arrêterons pas de l’acheter. Nous avons les moyens de trouver des alternatives raisonnables au régime naturel, nous devons juste réclamer cela en tant que consommateur. Soyez un consommateur informé et décidez vous-même ce qui est le mieux pour votre animal.
·          


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Dim 2 Nov 2008 - 20:06    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Furet - Vison Index du Forum » Fiches Info furet, vison » La nourriture, l'alimentation des furets, des visons Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  


Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Compare le Net - Powered by phpBB v2 © 2001, 2005 phpBB Group ¦ Theme: subSilver++
Traduction par : phpBB-fr.com